décembre 20th, 2017 PARTICIPER À LA DISCUSSION

Posted In: Blogue, Nouvelles


2017 fut une belle année pour le battle rap. On a eu droit à plusieurs beaux moments dans les différentes ligues à travers le monde comme par exemple le retour triomphant de Wojtek au Rap Contenders à Paris, SmackURL qui effectue un retour à la source efficace avec son « SmackURL volume 1 » à New York  ou encore, plus proche de chez nous,  DMS qui book enfin le clash tant attendu entre Loe Pesci et Krome. Pour ce qui est du WordUP!, on a aussi eu notre part de succès pendant cette année mouvementé. On a donc invité plusieurs artisanes et artisants de la scène Hiphop locale à choisir un battle qu’ils ont particulièrement feel pendant l’année afin de souligner quelques uns de nos bons coups. Voici donc 8 battles ayant marqué 2017!

#1 : Fakeass vs J7 (WordUP! 14e édition)

Gwen La Reine, gestionnaire de communauté (instagram WordUP!)
« Mon battle préféré est définitivement celui de Fakeass contre J7 au WordUP 14! C’était vraiment drôle, et les gars ont réussi à embarquer le crowd dans leur folie du début à la fin. J’ai toujours eu un faible pour les battles qui font rire, et avec ce matchup j’ai été servie! »

 

#2 : D-track vs Confus (WordUP! 14e édition)

Sam Rick, spécialiste hip-hop à CISM 89,3FM et ménagère de FouKi et Clay and Friends chez Explorap :
« Grand premier battle pour D-Track qui a vu les flèches lancées par Confus sur sa petitesse lui passé 6 pieds par dessus la tête. À sa défense, il a atteint plusieurs bullseyes en évoquant les origines fermières de son adversaire. Verygolo battle!! »

Samuel Daigle Garneau aka SDG aka krlep0ser, gestionnaire des réseaux sociaux, producteur de contenu, chroniqueur principal et chef de pupitre chez HHQc.com. Fan du WordUP! since day one :
« C’est clairement le battle que j’attendais le plus au vra’ WordUP cette année. Deux MC’s qu’on connait depuis un méchant boute qui se risquent en battle. C’est le genre de shit qu’on aime. Pis, déjà, on savait que ç’allait être un bon match parce que le monde n’était même pas sûr du résultat. De mon côté, j’étais pas mal team D-Track (sorry Confus, je t’aime). J’aurais gagé ma paye là-dessus (j’suis payé au mois quand même). Quant au crowd WordUP!, je pense pas qu’il le connaissait ben ben à ce moment-là. Confus n’est pas le gars le plus actif dans la scène hip-hop non plus, faque que c’était un shit de heads, mais le crowd s’est vite rendu compte qu’on avait affaire à deux pros. Par la suite, on a fait un top 5 des punchlines de l’event sur HHQc.com, pis on aurait clairement pus se servir juste de ce battle-là. Sérieux, j’ai toujours peur d’être déçu quand je vois deux vieux rappeurs (sorry guys) step on stage, mais aucune déception. J’ai ri tout le long. Confus a bien assuré, pis D-Track n’est pas passé d’under à overrated. Sorry. »

 

 

#3 : VRock & Veko VS Woodman & Spectrax (WordUP! MixUP! dans le cadre du festival La Grosse Semaine 2017)

Cath Guay, jeux de mots queen et parleuse professionnelle sur les ondes de CISM :
« L’idée de présenter les battles sous une autre forme est excellente et surtout très rafraichissante. En effet, la combinaison MC et Beatboxer dans un battle 2 contre 2 ouvre un monde de possibilités et les équipes on su utiliser un peu de théâtralité pour surprendre le public. Ce Battle est très satisfaisant au niveau créatif, j’ai même vécu des émotions en le visionnant. S/O aux deux équipes, mais encore plus a Spectrax qui a rappé quelques lines, c’est le genre de twist qui font les légendes de WordUP!. »

#4 : Jeune Chilly Chill vs Franko Bucci (WordUP! 14e édition)

CZA, rappeur et fondateur du 07 Battles :
« Il y avait de l’animosité dans l’air sur la scène du Club Soda pendant JCC versus Franko. J’adore ce vibe de battle là. Pas de camaraderie entre les deux battle rappers, juste de la tension pure et simple. C’est mon battle préféré de 2017 parce que les deux emcee’s on fait grimper l’intensité à chaque round. J’avais hâte à la réponse de JCC dès que Franko est entré dans le battle! JCC nous a prouvé qu’il est encore un des boss du WordUP! et personne du circuit n’est à l’abris de la menace que représente Franko Bucci. »

Feezy, fondateur de Da Main Source/ DMS Battle Ring :
« Mon battle préféré de l’année c’est Jeune Chilly Chill vs Franko Bucci. C’est deux MC’s du WordUP! que j’respecte beaucoup, j’adore leur style. Ce battle là devait arriver, j’suis content que ce soit fait en 2017, c’était fou, Club Soda was lit. Very dope event, gros shout out @ WordUP! 2018 its going down lets get it! »

 

#5 : Zoz vs Parka (Les Auditions WordUP!)

André Péloquin, chef de contenu pour Disque Dur (check em out sur facebook!) :
« Il y a eu l’instant «I’m sorry. I love you» opposant Shawn Michaels à Ric Flair. On a également eu droit, évidemment, à la fameuse scène entre Pacino et De Niro dans la luncheonette de «Heat». Bref, l’histoire est parsemée de moments où le respect (ou, du moins, l’impression) transperce l’affrontement entre deux gladiateurs et c’est ce que je transpire de l’affrontement entre Parka vs. Zoz, publié en juin dernier sur la chaîne de Relève WordUP!. Oui, c’est des auditions. Oui, comme certains «haters» le soulignent dans les commentaires sous la vidéo, ça fait «Cégeps en spectacle» par moments (S/O à Cégeps en spectacle, au passage!), mais — comme le mentionne Zoz lors de la première ronde, le battle fait tout de même changement des angles beaufs’ habituels lorsqu’un rappeur affronte une rappeuse.

Sans être «ze» battle de 2017, il s’est tout de même distingué du lot par l’originalité des deux pugilistes et l’air de fraicheur qu’il a injecté aux auditions de cette année. »

 

#6 : LeMind vs MrB (WordUP! StepUP! 2e édition)

Frankytown, animateur de l’émission RapQc, directeur musical et responsable de la programmation à la radio de Lévis
CJMD 96,9FM :
« S’up Word Up fans!?! Whasss poppin? Pour ma part, la joute verbale qui retient mon attention cette année,  c’est l’affrontement entre LeMind et Mr.B, dans le cadre du StepUp 2e édition.  Non seulement parce que le kid est l’un de mes coups de cœur de la dernière année avec son album, mais aussi, parce que selon moi, le match est à l’image de ce que l’on observe souvent au WordUP aujourd’hui. « De quoi tu parles gee ?»  Ce n’est peut-être pas le battle de l’année, j’en conviens. Cela dit.

Si au départ, au WorUP, on avait droit à des MCs qui pouvaient être avantagés par leur image, leur popularité, ou leur réputation, maintenant, il n’en est rien. Même si ces facteurs seront toujours « a part of the game », en tant que fan des WordUp, aujourd’hui je m’attend à plus. Être le « underdog » devient intéressant, parce que les auditeurs n’ont pas vraiment d’attente. Alors que la pression est  souvent sur le favori. Dans le cas présent, j’ai l’impression que LeMind était peut-être le sous-estimé, et que Mr.B  pouvait jouir d’être le favori.  Notez que le non verbal des gars pourrait en dire long. L’un est bien encré au sol, et il se tient droit, capuchon sur la tête, hiphop swag. Alors que l’autre est simplement en chemise, svelte, souriant. Un non initié pourrait observer le portrait avant le combat et croire que barbe rousse  est déjà  gagnant.

Résultat, la préparation et l’interprétation de LeMind sont incontestablement sur un  level  que son adversaire n’a tout simplement pas pu atteindre.  Des bons punchlines, des bons multis, des bonnes pauses (on le dira jamais assez, un silence peut être très efficace) et de l’humour bien placé. Respect à Mr.B. Props à LeMind.

En passant, très heureux de voir des filles dans la ligue maintenant. Ça ajoute du piquant.

Merci à Fili et son équipe pour la tribune. Comme dirait Monk, GRATITUDE »

 

#7 : VRock vs Imad (WordUP! StepUP! 2e édition)

Dave B., gestionnaire de communauté (facebook WordUP!) :
« Les 2 sont arrivés avec assurément leur meilleur battle à date. Ils ont mis du hype pour un battle comme on avait rarement vu depuis un bout. D’un côté VRock a deliver 3 verses avec 3 vibes différents et a envoyé des haymakers surtout dans son 3e round et de l’autre IMad a assurément fait la meilleure perfo ever d’un gars des DMS sur un WUB stage. »

 

#8 : Freddy Gruesum vs Maude Landry (WordUP! spécial humoriste dans le cadre du Zoofest 2017)

Olivier Arbour Masse, Journaliste à Rad (qui a récemment fait une série sur le rap québécois disponible ICI) : « Ce battle est intéressant d’abord pour ce qu’il représente. C’est le décloisonnement d’une sous-culture du hip hop. C’est l’ouverture d’un genre hyper-codé sur le monde de l’humour, probablement une des industries culturelles les plus consensuelles au Québec. En ce sens, ce battle-là incarne bien la dé-marginalisation du rap à laquelle on assiste ces dernières années au Québec et qui a atteint son paroxysme quand Alaclair a ouvert le gala de l’ADISQ en mettant le feu au Théâtre St-Denis en octobre.

Autant l’humour et le battle rap sont éloignés en terme de portée populaire, autant l’affrontement Landry-Gruesome a mis en lumière la proximité des deux univers. Maude Landry n’avait clairement pas la technique d’un grand lyricist, mais ses qualités d’humoristes en font une redoutable battle-rappeuse. Sa capacité à construire une idée pour mener au punch et son sens de la surprise ont rendu ce battle vraiment intéressant à regarder même s’il était filmé tout croche sur un cellulaire.

C’était aussi vraiment intéressant de voir comment Freddy a adapté sa légendaire vulgarité au fait d’affronter une femme. Fou battle!« 

NOTE DE L’ÉQUIPE WORDUP! : Ce battle a eu lieu lors d’un évènement non filmé donc la seule façon de visionner cette joute est de se rendre sur la page facebook de Freddy Gruesum pour regarder la version Bootleg filmé par un fan. Ça t’intéresse? CLIQUE SUR LA PHOTO POUR VOIR LE BATTLE!

Capture d’écran 2017-12-20 à 15.14.02

 

 

Revue de l’année : 8 battles marquants de 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25508824_10155037527872478_1307190726_o (1)